Huawei a annoncé qu’elle s’apprêtait à dépenser 200 millions d’euros pour construire une usine en France. Dans un contexte où le géant chinois des télécommunications cherche à apaiser les inquiétudes mondiales suscitées par les accusations américaines selon lesquelles Pékin pourrait utiliser son équipement pour espionner, Huawei espère probablement que la fabrication locale d’équipements pour le marché européen contribuera à apaiser celles-ci.

Huawei, qui nie que son équipement pose un risque pour la sécurité, est au centre d’une tempête opposant les États-Unis à la Chine à propos de la 5G, la technologie mobile de prochaine génération. L’Europe est devenue un champ de bataille majeur pour le géant chinois. « Ce site approvisionnera l’ensemble du marché européen, pas seulement celui de la France », a déclaré Liang lors d’une conférence de presse. « Les activités de notre groupe sont mondiales et pour cela, nous avons besoin d’une empreinte industrielle mondiale ».

Le budget de 200 millions d’euros est destiné au terrain, à la construction et à l’équipement nécessaires à l’établissement de l’usine. « La plupart des produits fabriqués dans cette usine auront pour destination le marché européen », peut-on lire dans la déclaration de l’entreprise.

La technologie 5G devrait permettre un bond énorme dans la vitesse et la capacité des communications et une augmentation exponentielle des connexions entre les milliards d’appareils, des réfrigérateurs connectés aux voitures sans conducteur, qui devraient fonctionner sur les réseaux 5G. La France n’a pas encore commencé à déployer ses réseaux 5G, mais le premier opérateur mobile français, Orange, a déjà choisi les concurrents européens de Huawei, Nokia et Ericsson.

Avec cette usine, Huawei affirme qu’elle sera en mesure de couvrir tous les maillons de sa chaîne de valeur et de faire avancer les industries locales, tant en amont qu’en aval. Ces liens comprennent la R&D, les ventes, l’approvisionnement, la production, la logistique, le service et le développement des talents. L’usine sera également l’une des premières implantations de Huawei en Europe pour ses technologies de fabrication avancées. Cela favorisera la compétitivité technique de l’industrie européenne et renforcera la résilience des chaînes d’approvisionnement et des infrastructures locales.

Une énorme usine

« Selon nos estimations, cette usine devrait produire à hauteur de 1 milliard d’euros par an, et créer 500 emplois directs », indique la société. Alors que Huawei continue à se débattre avec la pression croissante des États-Unis, cette annonce montre la longueur de chemin que l’entreprise est prête à parcourir pour répondre aux préoccupations.

L’usine française sera la deuxième usine de fabrication de Huawei en dehors de la Chine. Elle possède une usine de fabrication de smartphones en Inde, mais n’a que des usines d’assemblage ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Apple va-t-elle lancer des AirPods, iPod touch, iPad « X Generation » ?

Les fabricants de smartphones Android ne sont pas les seuls à faire…

La DRAM mobile de 16 Go de Samsung entre en production de masse

Le Galaxy S20 Ultra de Samsung sera le premier smartphone capable de prendre…

Apple, Huawei, Samsung et d’autres prévoient une technologie de charge rapide de 65 W cette année

Des fabricants tels que Apple, Samsung, Huawei, Xiaomi et OPPO prévoient de…

Le Honor 9X Pro et le MagicBook seront lancés le 24 février

Honor a annoncé qu’elle a prévu le lancement mondial de son Honor 9X…